Exclusif. Vers la création de l’Ordre national des vétérinaires

Un nouveau projet de loi relative aux activités de médecine vétérinaires et à la protection de la santé animal
Un nouveau projet de loi relative aux activités de médecine vétérinaires et à la protection de la santé animal

Un nouveau projet de loi relative aux activités de la médecine vétérinaire et à la protection de la santé animale sera étudié par la commission de la santé à l’Assemblée populaire nationale. Il aura pour objet principal l’instauration d’un ordre national des vétérinaires.

Il existe en Algérie des institutions ordinales regroupant des professions de pharmaciens, de médecins, de chirurgiens, de dentistes… couvrant tout les secteurs relatifs à la santé humaine. Mais jusque-là, les vétérinaires assurent eux-mêmes la structuration et l’organisation de leur profession, et ne sont toujours pas dotés d’un ordre national. Un ordre national – d’une quelconque profession – est un organisme professionnel, administratif et juridictionnel de défense et de régulation d’une profession précise.

La Corporation des vétérinaires compte actuellement près de 20’000 médecins, dont plus de 3’000 exerçant comme fonctionnaires au sein des directions des services agricoles ; le reste étant répartit entre vétérinaires privés, délégués médicaux et chômeurs. Cette organisation a plus que jamais besoin d’un ordre national garant de la déontologie de la profession.

L’objectif recherché est de permettre aux vétérinaires de préserver et de développer leurs compétences, d’assurer la sécurité sanitaire des animaux et des élevages, et aussi de contribuer à la protection de la santé publique et d’adapter la législation vétérinaire aux normes internationales. Ainsi, la mise en place de cet organe contribuera à renforcer davantage les échanges internationaux liés à la santé animale.

L’Ordre national des vétérinaires

Le projet de loi, dont ObservAlgerie a pu avoir un aperçu, institue un ordre national regroupant l’ensemble des médecins vétérinaires, quelque soit leur statut ou domaine d’activité. Comme chez les autres professions, l’ordre national des vétérinaires se basera sur un tableau listant noms, prénoms, adresses et qualifications professionnelles de ses membres. Les médecins vétérinaires fonctionnaires seront inscrits automatiquement au tableau.

L’ordre national des vétérinaires aura pour mission de veiller à l’organisation de la profession, au respect de ses règles, ses usages ainsi que sa déontologie. Il sera chargé d’élaborer un code d’éthique et de proposer un règlement intérieur à l’ordre.

Cet organe sera également chargé d’assurer la promotion des bonnes pratiques vétérinaires, de veiller à la préservation de certaines espèces animales en voie de disparition, ainsi qu’à la santé et du bien-être animal. Le besoin de telles disposition se fait fortement ressentir. Rappelons que dernièrement, la photo d’un crocodile baignant dans un tas d’ordures et d’insalubrités au parc zoologique de Ben Aknoun avait fait polémique sur les réseaux sociaux.