Banque d’Algérie: Un rafraichissement de billets sera prochainement

La Banque d’Algérie a annoncé qu’elle  entamera prochainement une opération de rafraîchissement de billets de banque et de pièces de monnaie. Il s’agit de l’émission de nouvelles coupures de 500 et 1 000 Dinars algériens (DA) et de pièces de 100 DA.

Jeudi dernier, lors d’une rencontre avec les P-DG des banques et des établissements financiers, le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Loukal, a informé ces derniers de cette décision, prise par le Conseil de la Monnaie et du Crédit.

Changement de la monnaie nationale algérienne ?

Pour rappel, la presse nationale avait rapporté que la banque d’Algérie allait émettre de nouvelles coupures de billets de banque de 500 et 1 000 DA et de pièces de 100 DA. Or, il ne s’agit en réalité que d’un rafraîchissement de monnaie.

À ce propos, le gouverneur de la Banque centrale a expliqué aux dirigeants de la place bancaire et financière du pays qu’il s’agit d’«une opération classique de rafraîchissement des monnaies déjà en circulation, certaines datant de plus de trente ans».

Dans ce sens, M. Loukal a souligné que «cette action n’est qu’un recyclage des billets en circulation, à même valeur faciale». Cette opération «ne peut être et ne doit pas être interprétée comme un changement de la monnaie nationale», a-t-il indiqué.

Notons que la réimpression des billets permet de lutter contre le blanchiment d’argent et le faux-monnayage. C’est aussi un moyen de contrôler le marché parallèle, sachant que les autorités ont fait montre de leur volonté de diminuer la fuite des capitaux.