Algérie : les aéroports du pays en état d’alerte

Aéroport international d'Alger
Photo archive : Aéroport international d'Alger

Algérie – Les aéroports à travers tout le territoire national ont été placés en état d’alerte, et les contrôles de sécurité y ont été renforcés depuis plusieurs jours.

Une présence renforcée des services de sécurité a été remarquée au niveau des aéroports depuis quelques jours. Les contrôles des voyageurs ont également été renforcés, selon des sources médiatiques.

Ces mesures de sécurité au niveau des aéroports ont été instaurées dans le sillage de la saisie, au mois de janvier dernier, de 300 kg de cocaïne à Boumerdès. Les services de sécurité seraient à pied d’œuvre pour veiller à ce que les personnes visées par les enquêtes concernant cette affaire ne quittent pas le territoire national, ont indiqué les mêmes sources.

Plusieurs opérations de saisies

Du début de l’année 2019 jusqu’aujourd’hui, les services de la Direction générale des douanes (DGD) ont procédé à d’importantes saisies d’équipements sensibles, de stupéfiants et de devises. Les services douaniers ont saisi, à travers 18 opérations différentes : 1,15 kg de cocaïne ; 162,23 kg de Kif traité et 10 880 comprimés psychotropes, indique le communiqué des Douanes algériennes.

Concernant les devises, les services de la DGD ont saisi, à travers 10 opérations, des sommes de : 321 950 euros, 39 780 dollars américains, 30 240 dinars tunisiens ainsi que plus de 21,75 millions de dinars algériens, précise ledit communiqué.

Lire aussi : Algérie : un député impliqué dans un trafic de cocaïne