Révélations : Bouteflika nommera Abdelmalek Sellal à la tête du gouvernement

Montage: Sellal, Bouteflika, Ouyahia
Montage: Sellal, Bouteflika, Ouyahia

Algérie – Abdelaziz Bouteflika devrait apporter d’importants changements au plus haut sommet de l’État dans les semaines à venir, a-t-on appris de sources se disant très bien informées. Le chef de l’État devrait faire appel à l’ancien premier ministre Abdelmalek Sellal et remercier l’actuel premier ministre.

Comme nous l’avons rapporté dans nos éditions précédentes, l’ancien chef de l’exécutif entre 2012 et 2017, Abdelmalek Sellal, aurait confié à son entourage qu’il sera le prochain deuxième homme de l’État algérien. Il aurait la franche ambition de succéder à Abdelkader Bensalah, président du conseil de la nation depuis 2002. Ainsi, il compte paraître sur la liste des sénateurs nommés par le chef de l’État Abdelaziz Bouteflika dans le tiers présidentiel renouvelé tous les 3 ans.

Abdelmalek Sellal, successeur d’Ahmed Ouyahia

Cependant, un revirement de situation est prévu après l’échec de la tentative de prolongation du quatrième mandat de Abdelaziz Bouteflika. Abdelmalek Sellal, connu pour son discours « populiste », devrait revenir à la tête du gouvernement, a appris ObservAlgerie de mêmes sources.

En conséquence, Abdelmalek Sellal serait rappelé pour mener campagne électorale au profit de Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat. Un remake du scénario de 2014 avec le quatrième mandat.

Ahmed Ouyahia, présenté comme le seul homme au sein système à pouvoir succéder à Abdelaziz Bouteflika, devrait quitter l’exécutif tout en assumant la tâche de mobiliser son parti, le Rassemblement National Démocratique (RND), pour soutenir « la continuité » du chef de l’État.