Algérie : Said Saadi tacle Ahmed Ouyahia

Montage: Said Saadi et Ahmed Ouyahia
Montage: Said Saadi et Ahmed Ouyahia

Said Saadi tacle Ahmed Ouyahia sur fond d’une polémique qui enfle sur les réseaux sociaux. L’ancien président du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) a démenti toute rencontre avec le premier ministre et secrétaire Général du Rassemblement National Démocratique (RND). Il en a profité, cependant, pour s’attaquer à «l’homme des sales besognes».

La polémique enfle encore dans la maison du RCD affaibli par les dissensions de sa base et ses structures. En effet, l’ancien cadre de la même formation politique et élu député d’une liste libre de la wilaya de Béjaia, Braham Bennadji en l’occurrence, a annoncé une rencontre secrète entre Said Saadi et Ahmed Ouyahia.

Said Saadi a démenti l’information dans une déclaration au quotidien francophone El Watan. Il a profité pour s’attaquer à Ouyahia : «Non je ne l’ai pas rencontré (Ahmed Ouyahia ndlr). Cet individu représente exactement l’inverse des valeurs en quoi je crois et les objectifs pour lesquels je milite» a-t-il déclaré.

Les sénatoriales en Kabylie au cœur des manœuvres

Selon des indiscrétions de la maison RCDiste, les trois anciens cadres du RCD, Braham Bennadji, Nouredine Ait Hamouda et M’barek Ait Menguellet, respectivement députés libres de Béjaia et de Tizi Ouzou et maire de la commune de Tizi Ouzou, seraient dans une approche politicienne pour «induire en erreur les grands électeurs en Kabylie» lors des prochaines sénatoriales prévues le 29 décembre.

Pour cause, M’barek Ait Menguellet a rallié le RND d’Ahmed Ouyahia. Cette annonce d’une rencontre Said Saadi- Ahmed Ouyahia, serait selon des sources au RCD, une manœuvre pour banaliser «la trahison» des ex-cadres du RCD. M’barek Ait Menguellet est le candidat du RND dans la wilaya de Tizi Ouzou pour les sénatoriales.