Bouteflika ajourne l’installation des sénateurs: les dessous du report (Confidentiel)

Abdelaziz Bouteflika, président de l'Algérie
Abdelaziz Bouteflika, président de l'Algérie

La cérémonie d’installation des nouveaux membres du conseil de la nation, prévue hier, Mardi le 15 janvier à 13h, a été reportée pour une date ultérieure, qui demeure  inconnue. Ce report serait décidé par le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika qui n’aurait pas encore finalisé la liste du tiers présidentiel, a appris ObservAlgerie aujourd’hui, auprès du sénateur sortant Said Hassni.

Ce report qui intervient dans un contexte politique confus et obscur ouvre le champ à de multiples interrogations. En effet, plusieurs explications  ont été avancées par les médias algériens. La première est que l’actuel président du Conseil de la nation, dont l’état de santé est critique, serait dans l’incapacité de présider cette cérémonie.

La seconde explication donnée, est que le président de la République serait occupé avec la convocation du corps électoral qui devrait se réunir avant le samedi 19 janvier, afin que les élections aient lieu en avril prochain.

Bouteflika n’a pas finalisé la liste du tiers présidentiel

Cependant et selon le sénateur sortant, Said Hassni, élu de la wilaya de Béchar, contacté par nos soins, la vraie raison serait le fait « que la liste du tiers présidentiel ne serait pas encore prête ». Le sénateur du Rassemblement National Démocratique (RND) a expliqué que « la liste est généralement faite 24h avant la cérémonie d’installation. Si l’installation n’a pas eu lieu, c’est parce que Bouteflika n’a pas encore désigné ses membres ».

Rappelons que les sénatoriales se sont déroulées le le 29 décembre dernier. Cette élection a largement été remportées par le FLN, avec 32 sièges sur 48 en jeu. Le RND s’est classé en deuxième position avec 10 sièges suivi des indépendants, du FFS, du Front El-Moustakbal et de TAJ d’Amar Ghoul.

Lire également: Révélations : Bouteflika nommera Abdelmalek Sellal à la tête du gouvernement