Algérie : Boukrouh remet en cause l’authenticité du Coran

Le fondateur du Parti du renouveau algérien (PRA), Noureddine Boukrouh, vient de jeter un pavé dans la mare en remettant en cause l’authenticité du Coran, le livre sacré des musulmans.

Dans un nouveau livre co-écrit avec le directeur du site Oumma.com, Saïd Branine, et intitulé « Islam, la dernière chance », Noureddine Boukrouh a ainsi remis en cause l’authenticité du Coran actuellement présent dans les pays musulmans, en estimant que celui-ci n’était pas le même que celui révélé au prophète de l’Islam au VIIe siècle de notre ère.

Pour le fondateur du PRA, la différence réside dans l’ordre chronologique des textes qui s’est trouvé complètement changé dans les versions du Coran actuellement en circulation, ce qui a également changé le sens du texte, a estimé Nouredddine Boukrouh.

« Quand on ouvre le Coran, on trouve une sourate révélée à la Mecque suivie de quatre révélées à Médine, puis deux mecquoises suivies de deux médinoises, puis trois mecquoises… » indique Noureddine Boukrouh qui ajoute qu’ainsi « ce qui était à la fin de la révélation s’est retrouvé à son début, ce qui visait une circonstance particulière est devenu une règle, et ce qui s’adressait à une communauté passe pour être destiné à toutes ». Noureddine Boukrouh a enfin estimé qu’il était temps de réformer la religion musulmane, et de revisiter le Coran pour l’adopter à l’époque actuelle.