L’Algérie n’organisera pas la Coupe du Monde avec le Maroc

Photo montage : Drapeaux de l'Algérie et du Maroc
Photo montage : Drapeaux de l'Algérie et du Maroc

Le Maroc ne proposera pas une candidature conjointe avec l’Algérie et la Tunisie pour l’organisation de la Coupe du Monde 2030. Le Royaume a définitivement opté pour un dossier commun avec le Portugal et l’Espagne. 

En effet, le Maroc ne déposera pas une candidature commune avec les pays du Maghreb, mais plutôt avec l’Espagne et le Portugal. La visite du chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, lundi dernier, au Maroc, a conforté cette idée.

Interrogé sur le sujet, le chef du gouvernement espagnol a annoncé que son pays était favorable à l’idée de déposer un dossier conjoint avec le Maroc pour l’organisation de la Coupe du Monde 2030. «J’ai fait la proposition, d’abord au gouvernement puis au roi Mohammed VI de lancer une candidature commune pour organiser en 2030 le Mondial entre le Maroc, l’Espagne et le Portugal», a déclaré le chef du gouvernement espagnol.

La candidature maghrébine tombe à l’eau

Selon plusieurs médias marocains, la proposition de l’Espagne a été très favorablement accueillie par les autorités marocaines. Le projet de la candidature conjointe avec le Portugal et l’Espagne est d’ores et déjà sur la table, affirmant qu’une candidature maghrébine entre le Maroc, l’Algérie et la Tunisie est peu attractive et trop compliquée à organiser compte tenu du climat politique actuel en Afrique du Nord.

L’Algérie avait lancé en juillet le projet d’une candidature commune des pays nord-africains (Tunisie-Maroc-Algérie). Si l’idée avait rencontré un écho favorable auprès des médias et des citoyens, elle a soulevé peu d’enthousiasme auprès des autorités. Fin septembre, l’Union nord-africaine de football (UNAF) avait évoqué l’idée d’une candidature conjointe nord-africaine.