Catégories Economie

Algérie : Le marché noir des devises reprend son activité, le dinar poursuit sa chute

29 mai 2020 9 h 10 min

Après de nombreuses semaines d’inactivité, les différents marchés informels de la devise en Algérie commencent à reprendre les opérations de change. La reprise des différentes activités commerciales et touristiques a sensiblement fait augmenter la demande sur l’euro et le dollar. Ce qui a automatiquement contribué à la hausse des cours des devises étrangères face au dinar algérien.

Le taux de change de l’euro et du dollar a augmenté par rapport au dinar algérien depuis quelques jours sur le marché noir de la devise, en Algérie. Cette hausse des cours est principalement due à la reprise des activités sur le marché parallèle.

En effet, les différents marchés informels de la devise, à l’image de celui du Port Square Saïd, à Alger, retrouvent du mouvement depuis quelques temps. La demande sur les différentes devises a sensiblement augmenté. Et les acheteurs affluent de nouveau vers le marché informel de change pour se procurer de grandes sommes d’euros et de dollars, de peur de voir le taux de change opérer des rebonds plus importants.

Selon les observateurs, cette situation est le résultat des dernières informations sur la levée du confinement décidée dans de nombreux pays. « De nombreux pays ont commencé à préparer un déconfinement à partir du mois de juin pour reprendre l’économie. Ceci a contribué à la hausse des devises au marché noir », a expliqué l’expert financier M. Nabil Djemaâ au journal El Bilad.

L’euro pourrait s’échanger à 250 dinars

Selon le spécialiste, « la décision de reprendre l’importation de véhicules neufs en Algérie et la reprise des activités économiques ne feront qu’augmenter la valeur de l’euro sur le marché noir ». Et d’ajouter que « la réouverture des ports et aéroports ainsi que la reprise des commerces pousseront les gens à se procurer la devise ». Ce qui occasionnera une forte demande sur l’euro et le dollar qui verront leur valeur augmenter.

Par ailleurs, la dévalorisation du dinar algérien sur le marché officiel laisse prévoir la flambée des devises sur le marché parallèle à la fin de la pandémie de coronavirus. En effet, la valeur du dinar connaît depuis quelques jours une baisse significative face à l’euro dans le circuit officiel. Selon les chiffres de la Banque d’Algérie, la monnaie nationale est cotée à 141,48 dinars pour un euro. Alors que devant le dollar, elle vaut 128,52 dinars.

Tous ces paramètres auront pour conséquence de faire grimper encore plus les cours des monnaies étrangères sur le marché informel. Selon des observateurs, l’euro pourrait atteindre 250 dinars. Nabil Djemaâ, lui, estime que la monnaie européenne “ne va pas dépasser les 210 dinars”.

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation vous acceptez l'utilisation des cookies selon notre Politique de confidentialité .

En savoir plus