Catégories Politique
| Le
21 septembre 2020 13 h 15 min

Algérie : « Nous n’avons aucun problème avec le Maroc »

Par Mohand Ouamar

Les relations entre l’Algérie et le Maroc ont été évoquées lors de la rencontre de dimanche 20 septembre entre le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et des représentants de la presse nationale. Le chef de l’Etat est également revenu sur le dossier de la mémoire et les relations avec la France.

Évoquant d’abord les relations diplomatiques avec le Maroc, Abdelmadjid Tebboune estime qu’il n’y a absolument aucun problème entre les deux peuples voisins. “Le peuple algérien aime le peuple marocain et vice-versa”, a-t-il dit. Et d’ajouter : “Nous n’avons aucun problème avec le Maroc. Si du côté marocain, l’on estime qu’il y a problème, qu’ils viennent le dire !”.

Dans le même sillage, Abdelmadjid Tebboune a soulevé le dossier sahraoui qui reste la pomme de la discorde entre les deux pays. Selon lui, la question du Sahara occidental est une affaire de décolonisation qui a été classée comme telle en 1989, lors d’une rencontre entre le président algérien de l’époque, Chadli Bendjedid et le roi Hassen II, en présence de son homologue saoudien. Pour Tebboune, ce dossier ne devrait pas envenimer les relations bilatérales entre les deux pays.

“Un lobby essaye d’envenimer nos relations avec la France”

Concernant l’épineux dossier de la mémoire avec la France, Tebboune a affirmé qu’il y avait, certes, une volonté du côté français d’aller de l’avant. Mais il réitère qu’un lobby essaie de mettre les bâtons dans les roues en usant de tous les moyens.

Il révèle que “Benjamin Stora, qui a été désigné par Macron pour mener les discussions côté français, a reçu des menaces de mort”. Le chef d’Etat algérien envoie, cependant, un message fort à ce “lobby”, affirmant qu'”il n’a aucune chance de réussir ses manœuvres”. Néanmoins, il estime que des efforts doivent être fournis par la France dans le dossier de la mémoire. Il cite le dossier des crânes et des archives toujours pas récupérés et les crimes coloniaux que doit reconnaître l’Etat français.

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter
Continue Reading
Mohand Ouamar

Voir les commentaires

  • Nous n'avons aucun problème avec le Maroc........toujours la langue de bois. Malheureusement ce qui pourrit les rapports algero-marocains se situe du côté de l'ego. C'est plus d'une psycho thérapie que nous nous avons besoin en urgence

    • ABDALLAH
      Le Maroc ? pas de soucis a dit sa sainteté teboune, maisun nouveau soucis se faufile a l’horizon avec ce drapeau désacralisé par un jeune juif