Kabylie : la chasse aux commerces de boissons alcoolisées se poursuit

Assortiment de boissons alcoolisées
Assortiment de boissons alcoolisées

Plus de 3300 bouteilles de boissons alcoolisées ont été saisies en janvier par les éléments du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya de Bouira, dans des opérations contre les dépôts de boissons alcoolisées et les bars clandestins.

Selon un récent communiqué de la Gendarmerie nationale, ces saisies ont eu lieu dans plusieurs localités de la wilaya de Bouira, où ces opérations ont mené à l’arrestation de quatre personnes impliquées dans ces opérations de commerce illégal.

Depuis quelques années, il y a de plus en plus de communiqués, qui émanent de la Gendarmerie nationale ou de la police, annonçant la fermeture de débits de boissons clandestins, la saisie de quantités de bouteilles ou de canettes de boissons alcoolisées et l’arrestation de vendeurs clandestins en Algérie en général et en Kabylie en particulier.

Ces opérations se multiplient et tout semble montrer que cela va se poursuivre à une cadence de plus en plus soutenue dans la mesure où les pouvoirs publics ne trouvent pas la bonne réponse au commerce illégal de boissons alcoolisées.

Fermeture des débits légaux et multiplication des commerces illicites

En effet, la multiplication des bars et dépôts clandestins semble étroitement liée à la fermeture des établissements exerçant légalement. Selon des observateurs, plus on ferme les bars légaux, plus on enregistre l’ouverture de bars clandestins. C’est la rareté du produit qui alimente le trafic.

Avec tout cela, l’État reste « impuissant » devant les séries de fermetures liées au décès des anciens moudjahidines, détenteurs des licences d’exploitation d’établissements commercialisant des boissons alcoolisées.

Les autorités publiques semblent également ignorer que c’est l’existence des bars légaux qui empêchera l’ouverture des bars clandestins et qu’il serait hasardeux d’attendre la disparition de tous les moudjahidines détenteurs de ces fameuses licences pour penser à une solution.