Aylan Afir
16/10/2019 13:00

Kabylie : L'État ferme la plus grande église d'Algérie

Les autorités de la wilaya de Tizi-Ouzou, en Kabylie, ont de nouveau décidé de fermer des églises. Et cette fois, c'est la plus grande église d'Algérie qui est ciblée, à savoir l'église protestante du Plein Évangile de Tizi-Ouzou. La plus grande en nombre de fidèles, puisqu'elle compte plus de 1'200 adeptes, selon ses responsables. L'église de Makouda a reçu la même notification de fermeture.

Mise à jour : L'Église du Plein Évangile de Tizi-Ouzou fermée par les autorités

C'est l'Église protestante d'Algérie (EPA) qui a communiqué à propos de ces fermetures. « Les services de sécurité viennent d’informer les responsables de l’église de Tizi-Ouzou qu’ils vont procéder à la fermeture de leur lieu de culte », signale l'EPA. Nous avons appris que le pasteur de l'église a refusé de signer la notification de fermeture parvenue dimanche. Il faut dire que cette église existe depuis 23 ans du côté de la nouvelle ville de Tizi-Ouzou et fait partie des 45 églises affiliées à l'EPA.

En outre, les autorités locales ont également remis une notification de fermeture aux responsables de l'église de Makouda. Ce sera la deuxième à être scellée cette année. En fait, au moins sept églises ont connu le même sort en Kabylie durant l'année 2019. Paradoxalement, cette série de fermetures s'est accélérée depuis le déclenchement du Hirak.

La fermeture des églises en Kabylie est une persécution des Chrétiens, selon un pasteur

Cela n'a pas laissé insensibles les dirigeants de l'EPA, dont le président Salah Chellah qui n'a pas manqué de commenter cette série de fermetures. Il dénonce de la « persécution » envers les Chrétiens d'Algérie. Pour lui, l'argument de l'absence des autorisations n'est qu'un prétexte. « Nous savons tous qu’il n’y a pas d’église qui dispose de cette autorisation, y compris l’église catholique », a-t-il dénoncé dans une conférence animée en août.

À noter que ces mises sous scellé ont fait réagir les responsables de l'Église protestante d'Algérie, qui ont organisé un rassemblement le 9 octobre dernier devant le siège de la wilaya de Bejaïa, en Kabylie. Ils étaient des dizaines de fidèles, notamment des pasteurs de Tizi-Ouzou, d'Alger, d'Oran et de Bejaïa, à y participer pour réclamer la levée des scellés apposés par les autorités sur leurs lieux de culte.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

L'Église du Plein Évangile de Tizi-Ouzou fermée

Finalement, les services de sécurité n'ont pas attendu mercredi pour mettre les scellés. Ils ont fait intrusion à l'intérieur de l'Église du Plein Évangile de Tizi-Ouzou mardi vers 17 heures, selon les scènes filmées par les fidèles. Ces derniers ont tenté une résistance en refusant de sortir, mais les éléments de la police les ont expulsés manu militari.

Certains ont été blessés par les coups de matraque, selon des accusations. Aussi, les éléments de la Gendarmerie nationale ont réservé le même sort à l'église de Makouda, à 20 kilomètres au nord de Tizi-Ouzou. Ils ont procédé à la fermeture et à la mise sous scellés de ce lieu de culte, devant des fidèles consternés.

Il faut dire que les autorités ne se sont pas contentés de ces deux églises, notifiées lundi dernier. Ils ont également visé l'église Tafat, située dans le quartier Krim-Belkacem de Tizi-Ouzou. Ils ont finalement atteint le nombre de 12 églises fermées en Kabylie depuis le début de l'année. À noter enfin qu'en cette fin de matinée de mercredi, les dirigeants de l'Église protestante d'Algérie (EPA) et des avocats se réunissent au siège de la Maison des droits de l'Homme et du citoyen de Tizi-Ouzou pour réfléchir aux suites à donner à cette série de fermetures.

Lire aussi : Algérie : Les chrétiens de Kabylie dénoncent la série de fermeture des églises

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus