Personnalité : Samir Benlarbi

Samir Benlarbi est un activiste algérien considéré comme l’une des figures du mouvement populaire Hirak, déclenché en Algérie en février 2019. Il militait dans un parti islamiste mais il s’est fait connaître en 2016 quand il s’est introduit dans une mosquée à Annaba pour interpeller l’ex-ministre de l’énergie Chakib Khelil qui devait être honoré le même jour.

Samir Benlarbi a également fait partie du groupe d’activistes qui s’est fait appeler “Barakat”. Un groupe qui a manifesté pendant plusieurs jours en 2014 contre le 4ème mandat de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika. Il a aussi milité au sein de l’Association des familles des disparus.

En 2019, au déclenchement de la Révolution du sourire, durant le mois de février, Samir Benlarbi était très visible parmi les manifestants mais aussi sur les réseaux sociaux. On le voyait souvent avec d’autres activistes, à l’image de Karim Tabbou et Fodil Boumala. Dans ses différentes interventions, il ne ménageait aucun responsable, ni Abdelaziz Bouteflika, ni Abdelmadjid Tebboune, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal.

Durant les manifestants du vendredi, il participe souvent dans la capitale, Alger, mais aussi dans d’autres villes d’Algérie. Il a été arrêté en septembre 2019 pour son activisme mais il sera relaxé lors de son procès tenu en février 2020. Il sera de nouveau arrêté le 7 mars lors d’une manifestation à Alger, mais bénéficiera le 2 juillet de la même d’une liberté provisoire.

Page 1 de 4 1 2 4
Publicité

Heureux de vous revoir

Connectez-vous au compte

Créer un nouveau compte

Remplissez le formulaire pour vous inscrire

Récupérez votre mot de passe

Entrez les détails pour réinitialiser le mot de passe