Pica Ouazi
04/12/2019 17:09

Algérie : Les révélations de Ouyahia et Sellal sur les sommes colossales destinées à la campagne de Bouteflika

Le procès des hommes politiques et des opérateurs économiques qui se déroule à partir de ce mercredi 4 décembre au tribunal de Sidi M'hamed commence à lever le voile sur des sommes colossales récoltées pour assurer un cinquième mandat à l'ex-président Abdelaziz Bouteflika.

En effet, pendant que le peuple était dans la rue pour rejeter le cinquième mandat, les hommes d'affaires se bousculaient pour contribuer à réélire Abdelaziz Bouteflika. Des sommes colossales ont été déposées dans des comptes ouverts à cet effet.

Le premier patron cité est l'homme d'affaires Hacene Larbaoui qui a déposé 20 milliards au moment ou le président de campagne du président déchu était Abdelghani Zaalane. Il a été suivi par Hocine Metidji avec 10 milliards. Quant à Smaïl Benhamadi, il a contribué avec 39 milliards alors que Ahmed Mazouz n'a versé que 5.8 milliards.

Sellal dément toute implication dans les comptes bancaires de la campagne

L'ex-Premier Abdelmalek Sellal dément toute implication dans les irrégularités en lien avec les campagnes électorales de Bouteflika. Il a déclaré : « J’ai dirigé la campagne à plusieurs reprises, mais je ne me suis jamais mêlé des finances. C’est l’ancien président et son frère qui se chargeaient de cet aspect ».

Il affirme ne pas être au courant des versements opérés par les hommes d'affaires. L'ancien Premier ministre n'a apporté aucun éclaircissement sur cette affaire. Il a insisté sur le fait que c’est le frère cadet du président qui décidait de tout. Il révèle que « c’est Saïd Bouteflika qui [l’a] désigné comme directeur de campagne ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Ahmed Ouyahia imperturbable

Très sûr de lui, Ahmed Ouyahia a répondu aux questions sans trembler. A la question sur les 30 milliards versés à des sociétés gérées par sa femme et son fils ainsi que des comptes bancaires à son nom, l'ancien Premier ministre est resté stoïque. Il a affirmé que l'argent versé était destiné à aider sa famille à payer les impôts.

Lire aussi : Procès des anciens ministres et des oligarques : Ce qu'il faut savoir

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus