Catégories EconomieLa une

Sonatrach renforce sa position sur le marche européen

30 mai 2020 22 h 06 min

La compagnie algérienne des hydrocarbures Sonatrach est devenue depuis samedi 30 mai 2020 actionnaire majoritaire de la société Medgaz. Une société qui gère et exploite le gazoduc offshore reliant directement l’Algérie à l’Espagne. La participation de Sonatrach passe en effet de 42,96% à 51 % dans la société, et ce, suite à l’acquisition des actions de la compagnie espagnole Cepsa Holding de l’ordre de 19,10%.

Par cette acquisition, Sonatrach devient actionnaire majoritaire de la société Medgaz SA à côté de son partenaire historique Naturgy qui détient 49%. Sonatrach « renforce ainsi sa position en tant que fournisseur majeur et fiable du gaz algérien aux clients importateurs vers l’Europe, en particulier la péninsule ibérique à travers le gazoduc Medgaz », souligne un communiqué de Sonatrach.

La participation de Sonatrach passe ainsi de 42,96% à 51 % dans la société Medgaz SA, qui gère et exploite le gazoduc offshore reliant directement l’Algérie, au départ de la station de compression sise à Beni-Saf, à Almeria.

« D’un diamètre de 24 pouces et d’une longueur de 210 km, le gazoduc offshore est doté d’une capacité de transport annuelle de 8,2 milliards mètres cubes (m3), qui sera augmentée au cours du 1er trimestre 2021 à 10,2 milliards m3 par le rajout d’un 4e turbocompresseur au niveau de la station de compression de Beni-Saf en Algérie », ajoute la même source.

Il faut dire que c’est un grand coup que vient de réussir la compagnie algérienne en ces temps de disette imposés par la crise sanitaire. Elle gagne ainsi en capacité de production. Ce bond qualitatif effectué ce samedi au sein de la société Medgaz, intervient dans des moments cruciaux pour la société qui a été secouée dernièrement par le « scandale carburant défectueux » au Liban. En outre, le partenaire espagnol de l’entreprise algérienne, Naturgy a exprimé son vœu, il y a quelques jours de revoir à la baisse le prix de vente du gaz naturel conclu entre les deux patries.

Lire : Affaire Sonatrach au Liban : Tebboune ordonne d’ouvrir une enquête

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter

En poursuivant votre navigation vous acceptez l'utilisation des cookies selon notre Politique de confidentialité .

En savoir plus